L’appel de CVPT
Remettons l’aménagement de notre ville dans les mains des citoyens

Déclaration commune :

Remettons l’aménagement de la ville dans les mains des citoyens. Agissons ensemble pour une réflexion de fond : comment construire la ville pour ses habitants ?

Nous, intellectuels architectes, urbanistes, paysagistes, poètes, écrivains, cinéastes, philosophes, psychiatres, enseignants, associations, et autres urbains-concernés par l’avenir de cette ville, scandalisés par le saccage opéré à la Plaine et les violences qui l’accompagnent, avons répondu à l’appel d’Un Centre Ville Pour Tous.

En effet, mardi 16 octobre 2018 à Marseille, la première journée des tronçonneuses a débuté à la Plaine. D’une extrême violence, traumatisante, elle restera dans les mémoires, tout comme les jours suivants.
La situation, absolument historique, est une terrible blessure pour Marseille. Nous refusons la stratégie du choc qui consiste à poser comme 1er acte d’un chantier public en cœur de ville le débarquement de camions de police et les tronçonneuses pour couper les arbres qui nous protègent des effets du changement climatique.
STOP !
Il faut arrêter le chantier et rouvrir le débat :
Quelles sont les conséquences d’un projet d’aménagement comme celui-là ?
Quelle ville construire qui réponde aux besoins de ses habitants et usagers, et non de
l’attractivité touristique ?
Nous sommes tous responsables de la ville de demain : prenons en main l’aménagement urbain monopolisé par les élus.
C’est pourquoi :
- Nous demandons solennellement que les travaux soient interrompus à la Plaine, et les populations entendues.
- Nous contribuerons collectivement dans les prochains jours, à des initiatives sur le sens historique de ce qui se passe à la Plaine et l’avenir de Marseille.

Je signe la pétition


Plan du site Contact Espace rédacteurs squelette puce RSS

2018-2019 © Un centre ville pour tous ! - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.26